Notre raison d’être

Celle de Kathekon, au moment de sa création, a été formulée en ces termes : donner aux entreprises les moyens de concilier performance et service du bien commun.

Nos intuitions

  • Les entreprises ne pourront s’engager dans une démarche responsable que si elles suscitent l’engagement.
  • La responsabilité sociale de l’entreprise est une notion riche qui recouvre bien des aspects, à telle point qu’elle peut sembler floue ou déconnectée de la réalité économique. Chez Kathekon, nous considérons que la RSE, c’est d’abord du bon sens et le fruit d’une implication profonde des acteurs de l’entreprise, de ses collaborateurs et de ses partenaires.
  • Transformer les entreprises pour les engager dans une démarche de responsabilité, c’est le sens de l’histoire.
  • Dans un contexte compliqué, les organisations les plus responsables sont celles qui ont le plus de possibilité de traverser la tempête.
  • Les entreprises, plus que jamais, ont besoin d’outils pour se rassurer, se renforcer et s’inscrire dans la durée.

L’engagement

Nous définissons l’engagement comme étant l’addition du respect des obligations et de l’implication. Les obligations sont par exemple celles qui lient un employeur à ses salariés, une entreprise à ses clients, une marque à ses consommateurs, une organisation à ses interlocuteurs. L’implication, c’est le sentiment d’appartenance, l’envie de progresser ensemble, la fierté à participer à un projet d’entreprise, la capacité à créer du sens.

Pour être efficace, l’engagement doit être partagé : il n’y a pas d’engagement sans altérité.

Basé sur une confiance qui permet de lâcher prise, de confier des responsabilités, d’avancer. Il est la base, la fondation de toute relation qui veut s’inscrire dans la durée.

Il est vécu au quotidien en interne comme avec les parties prenantes de l’entreprise (fournisseurs, partenaires, clients, communautés locales…). S’il est forcément volontaire, formalisé et vécu librement, avec tout ce que cela engendre de subjectivité, l’engagement peut se constater et se mesure au travers d’indicateurs variés, tant dans son application que dans ses conséquences.

S’engager, pour quoi ?

Pour améliorer la performance de l’entreprise dans un contexte où cette performance devient une source de motivation et non plus de pression.

Pour augmenter la fidélité et l’engagement des collaborateurs, partenaires, parties prenantes et garantir un développement dans la durée, respectueux des besoins et des particularités de chacun.

Pour avoir un impact positif sur l’environnement direct de l’entreprise et plus largement sur le monde.

Pour permettre aux collaborateurs et autres parties prenantes de développer des relations bénéfiques pour tous, et de se développer ensemble.

Pour offrir aux collaborateurs un cadre libérant, qui leur permet de vivre leurs métiers en plénitude, qui leur permette de vivre en plénitude leurs métiers mais aussi les engagements pris à l’extérieur de l’entreprise. ».