Est-ce une bascule, est-ce une tendance lourde ? Toujours est-il que Novethic souligne combien l’écart, pour la première fois en faveur des énergies dites vertes, est significatif !

Cela pourrait ressembler à un point de bascule. Tandis que les énergies renouvelables ont dépassé les 500 milliards de dollars d’investissements en 2020, ceux dans la production de pétrole et de gaz se sont effondrés à moins de 400 milliards de dollars.

Source : Pour la première fois, en 2020, le monde a plus investi dans les énergies vertes que dans les fossiles